Mon Dos

Mon dos Télécharger l’article

La colonne vertébrale constitue la partie centrale du squelette. Elle soutient la tête, sert d’ancrage aux muscles et aux côtes, permet la station debout, absorbe les chocs et protège la moelle épinière qui assure la transmission nerveuse entre le cerveau et le reste du corps.
Elle se compose de 33 vertèbres, empilées les unes sur les autres et séparées par des disques intervertébraux, coussins cartilagineux amortissants.
La colonne n’est pas rectiligne. Elle accuse des courbures faites pour compenser les contraintes crées par la position debout, elle joue le rôle de ressort permettant de supporter la pesanteur et les ondes de choc.
244 muscles, répartis symétriquement de part et d’autre de la colonne, assurent la stabilité du tronc et contrôlent la posture du corps.

Je le maltraite Site à consulter: lombalgie.fr

 

Mal de dos Mal du siècle

qui n’a pas un jour souffert du dos ?

* 8 personnes sur 10 souffrent ou souffriront du dos
* plus d’un français sur trois déclarent avoir souffert du dos au cours des douze derniers mois.
Mais d’abord, tordons le cou aux idées reçues !

– Mal de dos ne rime pas obligatoirement avec lésions de l’os ou des disques situées entre les vertèbres.
Le mal de dos n’est pas une maladie de « vieux » : de nombreux enfants et jeunes adultes s’en plaignent aussi.
– Enfin, le mal de dos n’est pas une fatalité !

Quand vous parlez de « mal de dos »
vous désignez en fait le plus souvent la région lombaire. Vous dites aussi que vous avez mal aux reins.
Votre praticien parle lui de :

– Lombalgies : elles peuvent être aiguës (elles se calment alors en quelques jours) ou chroniques (persistant alors plus de 3 mois).

– Lumbago (ou « tour de rein ») : c’est une douleur qui survient brutalement dans la région lombaire, parfois d’un seul côté, souvent à la suite d’un « faux mouvement ».

– Arthrose : c’est une maladie générale des articulations, particulièrement fréquente après l’âge de 50 ans et qui peut se localiser au niveau des vertèbres lombaires (dont le bas du dos) et est source de douleurs.

– Lombo-sciatique : elle est souvent due à une lésion du disque intervertébral (ou hernie discale) qui entraîne un conflit entre le disque situé entre les deux vertèbres et la racine nerveuse (le nerf sciatique). Elle entraîne une douleur lombaire qui descend le long d’une jambe.

Je le soulage

Une expérience :

« je suis électricien,je travaille souvent dans de mauvaises positions ,j’ai fini par être obligé de m’arrêter à cause de mon dos donc médicaments et séances de kiné, j’ai suivi les conseils et j’ai fait les exercices préconisés pendant 6 ans, puis un jour je me suis dit que je n’en ai plus besoin et j’ai arrêté ,et bien 6 mois plus je me retrouve bloqué d’où arrêt de travail…. »

Vidéo à regarder: Exercices

Je le ménage

Les muscles paravertébraux sont très courts et sont faits pour maintenir la colonne et la mobiliser mais PAS EN FORCE.

Les muscles des cuisses et des bras sont longs et forts pour soulever des charges et faire les efforts.

 

 

 


quelques vidéo à regarder sur youtu.be :

Comment porter bébé
Comment porter bébé (2)
Dans les transport
Ramasser un objet
travailler au bureau
Comment s’installer au bureau
Comment se tenir devant l’ordinateur
Les tâches ménagères

Une position assise avachie sollicite certains muscles plus que d’autres. Cela provoque des contraintes anormales sur la colonne vertébrale.

Pour avoir un bon dos,

autant commencer tôt…

Prendre soin de son dos, cela doit commencer dès l’enfance. Et avec l’âge, il faut rester vigilant. Des gestes simples et de bon sens permettent de ménager son dos. Bien sûr, il ne faut pas attendre d’avoir mal au dos pour s’en préoccuper.

Conseils pratiques
Tiens-toi droit !
Très tôt, il faut apprendre aux enfants à bien se tenir.

Attention à ton poids !
Pour préserver un bon dos et une bonne santé, mieux vaut faire attention au surpoids.

Certains sports tu éviteras
Il faut être vigilant en cas de pratique intensive de sport à risque, soit par la violence (sports de combat), soit en raison de l’asymétrie des mouvements (squash, tennis…).

D’autres sports tu feras
La majorité des sports contribue à l’inverse à préserver une bonne musculature et posture vertébrales.

Sur une bonne literie, tu dormiras
Un matelas suffisamment ferme et un sommier assez rigide apportent un bon soutien vertébral en position allongée.

En cas de stress, tu te relaxeras
Les pratiques physiques (relaxation, gymnastique douce, stretching) contribuant à détendre et à décontracter les muscles, sont recommandés en cas de tension.

– De bonnes habitudes et postures tu prendras…

Par exemple :
Plier les genoux pour ramasser un objet à terre et non se pencher en avant.
En voiture, ne pas se coller au volant et faire des pauses détente régulières.
Dormir sur le dos ou sur le côté avec les jambes pliées plutôt que sur le ventre.
Sur son siège de travail, se tenir droit le dos bien calé au dossier.

Maraichage

Maraichage collectif en chiffres ….et en photos

En 2017, il y a eu 9 ateliers maraîchage chez les agriculteurs pour trois cultures : des pommes de terre chez Baptiste Barral aux Eparres, des courges à Nivolas-Vermelle avec l’aide d’Anthony Ballaguer (ferme de la Grangère) et des carottes chez Sébastien Jas à Frontonas.

Le mardi 2 mai, 17 personnes ont planté des patates chez Baptiste (photo ci-contre).

Le mardi 16 mai, 18 personnes ont mis en terre une cinquantaine de plants de courges musquées et potimarrons.

Le mercredi 21 juin, nous étions 14 personnes à visiter la ferme de Sébastien.

3 temps d’entretien (désherbage) des carottes, les 9, 23 et 30 août, ont rassemblé 24 personnes au total.

Le lundi 16 octobre, 16 personnes ont participé à la récolte d’environ 1.5 T de patates (photo).

 

 

Le mardi 3 octobre, 19 personnes ont visité la ferme de la Grangère après avoir récolté 540 kg de courges (photo).

 

 

 

Enfin, nous étions 13 personnes à s’être penchée pour ramasser près de 2 T de carottes.



Il y a eu aussi des moments de convivialité, de découverte et de partage lors des repas et des visites guidées des fermes.

 

 

 


Un grand merci à Anthony, Baptiste et Sébastien de nous avoir reçus, merci à tous les participants en espérant tous vous retrouver en 2018 …

Astuces médicinales

Les 30 novembre et 1er décembre ont eu lieu des animations sur le thème

Astuces médicinales pour préparer l’hiver (sirops à base de miel, oignons, tisanes … )

Vous pouvez retrouver l’ensemble des recettes dans le fichier    Recette pour l’hiver

Le Thym :
La tisane au thym aide à soulager les affections dues au froid (rhume, grippe, courbatures, frissons) , à calmer les gorges irritées et donc à mieux respirer pendant l’hiver.

Pour faire une tisane au thym: 1 à 2 cuillères de thym séché mélangé à 200ml d’eau.
Au lieu de thym séché vous pouvez aussi utiliser des feuilles de thym frais que vous laissez infuser 5 à 15 mn dans de l’eau chaude, sucrez avec du miel.
2 à 3 tasses par jour sur 5 jours.

L’Oignon :
En cas d’infection provoquant des aphtes, des maux de gorge, des angines, des bronchites et surtout des toux irritantes, l’oignon s’avère très efficace. Riche en sels minéraux, potassium, phosphore, iode, fluor, fer, soufre, silice… et en vitamines, antiseptique, antibactérien et anti-inflammatoire, l’oignon en infusion est efficace en cas de rhume ou refroidissement.

Infusion d’oignon: Dans une tasse versez de l’eau bouillante sur un oignon tranché en rondelles. Laissez infuser 10mn. Filtrez puis sucrez avec du miel.
Buvez 4 fois par jour cette tisane chaude.
Sirop d’oignon:
1 oignon ébouillanté 30 secondes, 1  gousse d’ail, 1 jus de citron, 5 cuillère à soupe de miel liquide , un petit morceau de gingembre (facultatif et seulement pour les adultes).
Mixer le tout; Prendre 1 cuillère à soupe  toutes les heures dès les premiers signes d’infection hivernale.
On peut aussi l’utiliser dans des salades. Conserver au frais dans un bocal fermé au maximum 3 jours.

Vous pouvez aussi tester contre la toux sèche : peler un oignon, le couper en deux et le poser dans une assiette sous le lit de la personne qui tousse. Laisser toute la nuit.

Le Citron :
La tisane au citron est idéale contre les refroidissements et le rhume.

Lavez un citron, pelez-le à vif. Dans une tasse versez de l’eau bouillante sur les zestes. Laissez infuser 8 minutes.
Filtrez puis ajoutez le jus du citron. Sucrez avec une cuillerée de miel.

Buvez chaud.

Vous pouvez ajouter à cette préparation de la cannelle ou 3 clous de girofles et une pincée de thym.

 

Le Radis noir ou la Carotte :
 Pour calmer la toux

Coupez un radis noir en rondelles Déposez une 1ère couche de tranches au fond d’une assiette creuse. Recouvrez de sucre.
Posez une 2ème couche. Recouvrez de sucre. Continuez d’alterner rondelles de radis noir et sucre.
Laissez reposer. .Récupérez le sirop qui se forme dans l’assiette

Prenez 3 à 4 cuillerées à soupe de ce sirop chaque jour.

La Sauge :
En gargarisme soulage les maux de gorge.

Le Laurier :
En tisane pour les voies respiratoires.

Faites bouillir 1 tasse d’eau. Versez sur 3 ou 4 feuilles de laurier-sauce. Laissez infuser 10 minutes.

Buvez 3 fois par jour.

L’ail :
Tisane Anti refroidissement.

2 gousses d’ail haché finement, 4 tranches racines de gingembre haché finement, le Jus de 2 citrons
8 cuillères à thé miel, 4 tasses eau bouillante.
Mélangez les ingrédients et laissez infuser 5 minutes .Passez au filtre.

Boire 3 fois par jour. Potion santé à l’effet bénéfique.

Boisson réchauffante aux épices :

Une pincée de gingembre Une de cardamome
Une de cannelle Une de clou de girofle moulu
Une de curcuma Une tasse d’eau bouillie

et du miel.
Mélangez toutes les épices dans  la tasse d’eau bouillie, remuez et sucrez au miel (ajouter du thé est possible).

Les vertus de la goutte au nez.

Souvent l’air froid au contact des voies respiratoire provoque un écoulement nasal, une réaction naturelle des muqueuses pour se protéger.
Ce phénomène a plusieurs vertus :
Il humidifie l’air respiré et facilite l’évacuation d’éventuels microbes ;
Inesthétique, mais utile !

Pour accompagner nos muqueuses il est recommandé en hiver de limiter dans la chambre le chauffage qui assèche les voies respiratoires et humidifier la pièce  (linge qui sèche par exemple) ou un gant de toilette dans un bol.

 ATTENTION : LES PLANTES CONTIENNENT DES PRINCIPES ACTIFS QUI LES RENDENT EFFICACES MAIS QUI PEUVENT AUSSI LES RENDRE DANGEREUSES.
RESPECTEZ LES QUANTITÉS RECOMMANDÉES.
N’UTILISEZ QUE DES PLANTES CERTIFIÉES (ATTENTION AUX CUEILLETTES – RISQUE DE CONFONDRE UNE PLANTE TOXIQUE AVEC UNE PLANTE CURATIVE) : IL EST PRÉFÉRABLE DE VOUS APPROVISIONNER EN HERBORISTERIE OU EN PHARMACIE.
SI VOUS SUIVEZ UN TRAITEMENT MÉDICAL, QUEL QU’IL SOIT, DEMANDEZ L’AVIS DU MÉDECIN OU DU PHARMACIEN AVANT D’UTILISER DES PLANTES (RISQUES D’INTERACTIONS).
DEMANDEZ UN AVIS MÉDICAL AVANT D’EN DONNER À UN ENFANT OU À UNE PERSONNE À LA SANTÉ FRAGILE.

Animations d’automne

Ce printemps nous avons planté des pommes de terre et des courges. L’heure de la récolte est venue, voici quelques photos…

 

Et nous avons aussi cuisiné les potimarrons pour un pique-nique aux jardins partagés de Villefontaine.
Au menu:

Vous trouverez les recettes sur le site…
Marie nous prépare le velouté.

Cuisinons ensemble

JEUDI 12 Octobre

Cuisinons ensemble les courges, les pommes de terre et les carottes

Rdv à 9h à l’épicerie

– Nous décidons ensemble des recettes

– Nous faisons les courses à l’épicerie

– Nous partons au jardin collectif pour préparer le repas

– Nous mangeons sur place

– Nous rangeons, puis nous revenons à l’épicerie en début d’après-midi